Country Haiti
Year 2003
Type of Measure Institutional mechanisms
Form of Violence Violence against women and girls

Brief Description


La Concertation Nationale contre les Violences spécifiques faites aux femmes est un mécanisme de coordination tripartite gouvernement/société civile/agences internationales (SNU et coopération canadienne) mis en place au cours de l’année 2004 en vue de favoriser une coordination, voire une synergie entre les différentes initiatives gouvernementales et non gouvernementales, nationales et internationales, en cours dans le domaine de la lutte contre les violences spécifiques faites aux femmes, notamment les violences sexuelles. Elle est constituée d’un Comité de Coordination et de 3 commissions techniques qui ont pour objectif de coordonner, d’harmoniser les outils et activités dans leur champ d'intervention et de formuler des propositions devant favoriser la réplication des expériences réussies à l'échelle nationale. Il s’agit d’une commission prévention et sensibilisation, commission prise en charge et accompagnement et d’une commission collecte de données.

Pilotée par le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, la Concertation Nationale contre les violences faites aux femmes est composée de :

  • Pour le secteur étatique : le Ministère à la Condition Féminine et aux droits des femmes, le Ministère de la Santé Publique et de la Population, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique ;
  • Pour le secteur non gouvernemental : la coordination nationale pour le plaidoyer pour les droits des femmes (KONAP), l’Unité de Recherche et d’action médico-légale (URAMEL), GHESKIO, Caritas, POZ, Haïti Solidarité Internationale, Médecins du Monde France, etc.
  • Pour les institutions de coopération internationale : UNFPA, UNICEF, UNIFEM, PNUD, OPS/OMS, MINUSTAH, CGF/Fonds Kore Fanm, etc.

Les activités menées par la Concertation au cours de ces deux dernières années ont permis de faire de grands pas dans la lutte contre les violences faites aux femmes en Haïti. Ainsi, des outils harmonisés pour la prévention et prise en charge des victimes de violences (protocole médical, manuel de formation du personnel soignant, dépliants de communication, fiche d’enregistrement, certificat médical, répertoire des services offerts aux femmes victimes de violences, etc.) ont été réalisés ; des formations pour des professionnels clés dans la prise en charge et l’accompagnement des femmes victimes de violences ont été conduites à travers le territoire (personnel soignant, travailleurs sociaux, instructeurs de la Police Nationale d’Haïti, groupes communautaires, etc.), des intrants pour la prise en charge médicale ont été mis à disposition des centres de santé, un système national de collecte de données a été initiée, une campagne de prévention coordonnée a été lancée et des commissariats de police ont été identifiés pour servir de « commissariats pilotes » pour l’offre de services d’accueil des femmes victimes de violences appropriés.

De plus, sur la base des expériences et de leur capitalisation, un Plan national de lutte contre les violences faites aux femmes a été élaboré au cours d’un processus de plus d’un an et officiellement lancé par le gouvernement haïtien (Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes et Ministère de la Santé Publique et de la Population) en novembre 2005.

Le Plan National de lutte contre les violences faites aux femmes offre désormais un cadre normatif d'intervention au niveau national. Suite à cet effort, la Concertation Nationale a entrepris de lancer la préparation sur une base participative de plans opérationnels départementaux. A ce jour, quatre plans opérationnels sont en cours de préparation, dans les départements du Nord, du Nord Est, du Sud Est et de l’aire métropolitaine de Port au Prince.

Full Text

Concertation Nationale Contre La Violence Faite Aux Femmes

Source of Information

Response of the Government of Haiti to the questionnaire on violence against women, July 2009